Les essentiels

Pages

Categories

  • Les dates qui servent à rien


    23 décembre
    1909 Albert Ier devient roi des Belges
    25 novembre
    1970 Mishima se suicide
    17 novembre
    1869 Ouverture du canal de Suez
    4 novembre
    1870 Début du siège de Belfort
    18 octobre
    614 Édit de Clotaire II sur l’administration publique
    22 septembre
    1998 : Publication du Sommeil du monstre d'Enki Bilal.
    14 septembre
    1180 : Bataille d'Ishibashiyama au Japon.
    9 septembre
    1991 : Indépendance du Tadjikistan
    3 septembre
    2009 Ouverture de l'antre nouvelle version \o/
    19 aout
    1942 Tentative de débarquement des Canadiens à Dieppe
    14 aout
    1971 indépendance du Bahreïn.
    22 juillet
    1946 Fondation de l'OMS
    21 juillet
    -356 Incendie du temple d'Artémis
    2 juillet
    1816 naufrage de "la méduse"
    1er juillet
    -53 Auguste tribun a vie
    26 juin
    1918 la grosse bertha bombarde paris
    25 juin
    1967 les beatles : "All you need is love"
    24 juin
    1901 Picasso expose
    20 juin
    450 Attila vaincu en gaule
    19 juin
    1986 Mort de Coluche
    18 juin
    1948 Colombia sort le 33 tours
    17 juin
    1953 insurrection ouvrière a Berlin Est
    16 juin
    1963 La premiere femme dans l'espace
    15 juin
    1844 goodyear met au point le caoutchouc
    14 juin
    1951 UNIVAC le premier ordinateur commercialisé
    13 juin
    1983 pioneer 10 sort du système solaire
    12 Juin
    1963 Sortie de "Cléopatre"
    11 juin
    1644 Toricelli invente le baromètre
    10 juin
    1190 Barberousse meurt noyé
    19 mars
    2007 5ème éclipse solaire partielle du XXIème siècle
    4 mars
    1963 Appendicectomie le Liz Taylor
    3 février
    474 Début du règne de Léon II Le jeune
    1er février
    1954 Appel de l'abbé Pierre

La trilogie des périls

Auteur : David EDDINGS
type : Héroïc fantasy
Année : 1992 pour le premier tome

Couverture

je suis sympa, y a même pas de spoil sur la première trilogie dans le résumé
Histoire : On prend les même, et on recommence. Après avoir vaincu tous les obstacles, trouvé l’amour, soigné sa reine et sauvé le monde, Emouchet s’est installé dans une petite vie paisible. Mais au travers des royaume, les gens s’agitent. Des héros des temps passés réapparaissent et les morts se lèvent de terre pour combattre les vivants. Accompagnés de ses amis, Emouchet va traverser le monde connu pour, encore une fois, sauver les contrées civilisées.

Commentaire : La deuxième trilogie de la pierre enchanté est très bien. Elle se lit parfaitement, les descriptions sont sympathiques, on retrouve les personnages qu’on a appris à apprécier (même si dans mon esprit Tynian et Ulath forment une espèce d’entité bicéphale, vu que je suis infoutu de les différencier :D). bon, j’aurai bien fait un commentaire de fan boy en vénération absolue devant le génie de David Eddings. Mais voila, je lis pour la deuxième fois cette trilogie, et force est d’avouer que dans le premier tome, ben il ne se passe rien. Un long voyage, on met en place tout ce qu’il faut pour la suite, mais c’est tout. Il y a deux ou trois combat, pleins de jolis paysages et puis c’est tout. C’est pas aussi soporifique que le début du premier tome du seigneur des anneaux, mais pas loin. C’est pas la peine de pousser des cris d’orfraie, la première moitié au moins de la communauté de l’anneau est chiante, oui, tout à fait. mais on s’éloigne du sujet.
Je disais donc qu’il ne se passe rien dans tous le premier tome. ça s’améliore sensiblement ensuite, fort heureusement, mais il est vrai que c’est un peu décevant. Toutefois, ce n’est pas non plus une plaie à lire, comme tout roman de David Eddings, c’est fluide, jamais lourdingue. En résumé, c’est bien mais pas top. A noter toutefois l’empire tamoul, le nouveau continent visité par nos amis, qui est assez sympathique et tranche pas mal avec ce dont on avait l’habitude, à savoir la domination des Elènes (le peuple du héros), et les chevaliers pandions tout puissants qui cassent du monstre et leurs adversaires sans soucis. Y a plus fort qu’eux, c’est rassurant. Exit la domination de l’église, la pluie et les terrains boueux, on appréciera particulièrement la description de la cité au dômes de feu, particulièrement impressionnante. Mais bon, la quête d’un évènement un peu surprenant fera vite oublier les spécificités de la ville. C’est dommage, y a du potentiel.
Pour ce qui est des autres tomes, le niveau général est bien meilleur, heureusement. on entre dans le vif du sujet, et il y a même de très bon rebondissements. ça ne restera toutefois pas une trilogie mythique.
Le gros plus de cette deuxième trilogie, toutefois, c’est à la fois le fan service, puisque certains passage sont des références a la trilogie des joyaux, et l’on retrouve les personnages, mais tout cela sans que ce soit gênant pour une personne n’ayant pas lu la première trilogie. De fait, les évènements passés sont très bien résumé, sans que cela soit trop voyant non plus pour ceux qui connaissent l’histoire.
Donc, pour ceux qui ont lu la première trilogie, à lire si vous n’avez pas mieux, les autres, c’est si vous n’avez pas trouvé les premiers livres.
Au final, c’est un bon intermède avant d’attaquer un chef d’œuvre, ou en attendant le tome 8 de l’épée de vérité que j’ai commandé avant hier, et qui tarde à arriver ^^.

Comment Pages

There are 1 Comments to "La trilogie des périls"

  • C’est marrant, ce roman en 2 temps, ca me rappelle L’assassin Royal.
    Et cette fois, l’histoire semble un peu moins « cucul » que pour la dernière trilogie.
    Après, reprendre le même univers et les mêmes personnages peuvent avoir 2 raisons : Soit pour contenter les fans qui ont aimé la 1ere trilogie, soit par fainéantise d’imaginer autre chose 😀
    Si je le vois en magasin, je prendrais surement le tome 1, pour voir ce que ca donne ^^

Write a Comment

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Raccourcis & Liens

Recherche

Dernier posts

hello